Davantage de contrôle des risques financiers en Chine

Les derniers chiffres vont dans le sens d’une convergence de la croissance du PIB vers la cible de 6.5% pour 2017. En Chine, la modération du crédit et la normalisation du cycle immobilier devraient empêcher une accélération de l’activité économique : la modération du crédit informel poursuivie par les organes de supervision bancaire accroît le profil de risque des banques de plus petite taille. Les rendements obligataires pourraient évoluer à la hausse.