Une nouvelle adresse prestigieuse pour Edmond de Rothschild (Israël)

Actualité - 15/05/2015

Le 14 mai 2015, Edmond de Rothschild (Israël) Ltd. a inauguré ses nouveaux bureaux au 20, Boulevard Rothschild à Tel Aviv. Dans son message de bienvenue, Ariane de Rothschild a réaffirmé l’engagement de sa famille envers Israël, soulignant son intention de voir le Groupe se développer dans le pays afin de devenir un acteur majeur de l’économie israélienne et de ses marchés financiers.

L’histoire du Boulevard Rothschild

Le boulevard Rothschild est l’une des premières rues à avoir été construites à Tel Aviv, il y a un peu plus de 100 ans. A l’origine appelée «Rehov Ha’Am » (« la rue du peuple »), elle a été renommée en 1910 en reconnaissance de l’extraordinaire générosité du Baron Edmond James de Rothschild. Le boulevard est devenu célèbre pour ses bâtiments de style Bauhaus, qui contribuent à former  la « ville blanche » de Tel Aviv, classée site du patrimoine mondial par l’UNESCO.

Un bâtiment emblématique

La décision de Benjamin et Ariane de Rothschild d’acquérir et réhabiliter deux bâtiments emblématiques a grandement contribué à restaurer ce quartier historique de la ville.  Miki Kliger, CEO de Edmond de Rothschild (Israël), ajoute que « cette acquisition, reflet de notre engagement à long-terme, aura des répercussions importantes et améliorera considérablement notre visibilité. Pour nous, Rothschild, ce n’est pas juste une adresse : c’est une référence. »

Dans les années 1930, Tel Aviv a connu une croissance fulgurante en raison d’une forte immigration juive (Aliya) d’Europe en Palestine (sous administration britannique à l’époque). En effet, sa population a triplé, passant de moins de 50 000 à plus de 150 000 habitants en seulement 10 ans. Durant cette période, Achuzat Bait, centre historique, principalement résidentiel de la ville, est devenu le principal quartier d’affaires de la métropole en expansion.

En 1933, Yosef Eliyahou Mintzer a fait l’acquisition du terrain du 18, boulevard Rothschild, près de la résidence du maire de Tel Aviv, Meir Dizengoff. Il a engagé le célèbre architecte Bauhaus, Philip Hütt, afin de dessiner un bâtiment qui refléterait l’émergence de ce quartier comme quartier d’affaires de la ville. Peu de temps après, Mintzer a acquis un second terrain, adjacent au numéro 20, et a demandé cette fois-ci à Hütt de construire un bâtiment avec une façade solennelle de banque.

Ces deux édifices remarquables domineront le Boulevard durant des décennies avant de tomber en ruines et finalement dans l’oubli, alors que Tel Aviv continuait d’évoluer et de se réinventer.

En 2007, le groupe Edmond de Rothschild a fait l’acquisition du bâtiment du 20, Boulevard Rothschild auprès des descendants de Yosef Eliyahou Mintzer. En accord avec la vision de Mintzer, le 20, Boulevard Rothschild est une incarnation audacieuse du quartier d’affaires florissant d’Israël.