​​

Edmond de Rothschild Investment Partners s’installe à la 10e place du classement des fonds de capital développement CF News 2015

Récompenses - 24/02/2016

Dans un environnement très compétitif et face à l’arrivée de nouveaux acteurs, Edmond de Rothschild Investment Partners réussit à se différencier en combinant l’identification d’opportunités créatrices de valeur et la structuration d’un management de qualité.

Pour sa deuxième édition, le classement CF News des fonds de capital-développement octroie à Edmond de Rothschild Investment Partners la 10e place sur un total de 29 acteurs. Ce classement fait état d’un marché dynamique : le montant agrégé des investissements des 29 structures a augmenté de 7,94% en 2015 pour atteindre 1,144Md€, avec un total de 389 entreprises financées.

Un deal flow dynamique en 2015

Après une reprise de l’activité en 2014, le deal flow s’est maintenu en 2015 avec une demande croissante pour les opérations permettant une recomposition du capital et de l’actionnariat, en plus du financement de la croissance. 
Ces opérations mixtes sont en vogue, comme l’expliquent Alexandre Foulon et David Robin, Directeurs associés du fonds Small Cap d’Edmond de Rothschild Investment Partners, au magazine CF News :
« Les OBO de croissance mixant cash in et cash out deviennent de plus en plus courant. Les dirigeants associent plus souvent le financement d’un projet de développement à une réorganisation de l’actionnariat ».

Croissance externe et management de qualité

Dans un contexte de stagnation économique, les équipes d’Edmond de Rothschild Investment Partners sont très attentives aux opportunités qui prennent souvent la forme d’opérations de croissance externe.
Ainsi l’équipe de Small Cap d’EdRIP a réalisé 10 build-up en 2015.
« La faible croissance économique nous incite à aller chercher des dossiers très dynamiques, qui impliquent des actions structurantes et créatrices de valeur », indique David Robin.

Pour accompagner au mieux ces dossiers et les changements que les entreprises connaissent, Edmond de Rothschild Investment Partners mise sur le management. L’équipe a ainsi soutenu onze recrutements de cadres au sein de ses participations.
Attentif à la qualité du management, Alexandre Foulon explique que :
« D'emblée, il faut s'assurer que le dirigeant a non seulement les capacités à faire changer son entreprise de dimension, mais aussi une aptitude à s'entourer de collaborateurs, car les projets ambitieux nécessitent souvent de nouvelles compétences ».

Edmond de Rothschild Investment Partners a participé au financement de 7 sociétés en 2015.

Méthodologie
Le classement CFNEWS prend en compte les opérations portant sur des sociétés françaises , affichant un résultat d' exploitation positif, et au capital desquelles les investisseurs financiers représentent ensemble une part minoritaire . Les opérations éligibles incluent les investissements en fonds propres et/ou quasi fonds propres (à l'exclusion de ceux réalisés à 100 % en OBSA senior) , les reclassements de titre, les augmentations de capital, les transmissions à effet de levier ( LBO , MBO , OBO ...), ainsi que les build-up , à la condition que la société acquéreuse ne soit pas majoritairement détenue par des investisseurs financiers.

Elément complémentaire