​​

Un investissement de long terme pour produire un Rioja d'excellence

Actualité - 16/06/2017

Edmond de Rothschild Heritage et Vega Sicilia ont inauguré aujourd’hui, en plein cœur de la Rioja, leur toute nouvelle bodega, fruit de quinze années d’investissements et d’efforts inlassables. Plus de 400 invités – dont le roi Juan Carlos I – ont participé aux festivités données par l'innovante entreprise vinicole, créatrice de vins d'excellence Macan.

Un partenariat fondé sur la détermination et la créativité de deux grands noms

En 2003, Edmond de Rothschild Heritage et Vega Sicilia ont décidé d’allier leurs valeurs et principes communs de détermination, d’élégance et de créativité afin de créer, à partir d’une feuille blanche, un nouveau domaine. Ils ont depuis investi 22 millions d’euros dans Bodegas Benjamin de Rothschild & Vega Sicilia. Il a fallu 15 ans pour voir aboutir ce projet de création d’un lieu ultramoderne, dont l’objectif est de permettre une parfaite maîtrise de chaque étape du processus de vinification.

Créer un vin ex novo exige beaucoup de ténacité et d’engagement. Il y a quinze ans, rares étaient ceux qui envisageaient de tels investissements à long terme, à plus forte raison dans un contexte économique marqué par l’incertitude. Nous souhaitions que ce vin devienne le vin de nos enfants, qui, à travers les générations, finirait par atteindre des standards mythiques. Aujourd’hui, je n’ai aucun doute que nous y parviendrons.
Ariane de Rothschild - Présidente du groupe Edmond de Rothschild



Des nouveaux standards d’excellence dans la Rioja

Le duo souhaite imprimer sa marque dans la Rioja en apportant de nouvelles méthodes dont l’objectif est d’inspirer les futures générations de vignerons. Tout a commencé par une méticuleuse et inlassable sélection du territoire, qui s’est révélé être l’opération la plus longue et la plus coûteuse. Les deux sociétés ont acheté 120 hectares de vignobles sur les 13 dernières années via 70 différentes opérations d’achat, effectuées dans la plus grande discrétion, afin de maintenir le projet secret.

Ce méticuleux processus de sélection dans chacun des 130 vignobles a permis d’obtenir des vins de premier ordre, produit en deux temps selon la méthode bordelaise, avec l’association d’un premier et d’un second vin. Chaque raisin est traité de manière identique, du vignoble jusqu’au moment où chaque lot est dégusté et attribué selon son âge à l’un des deux assemblages : Macán et Macán Clásico.

Le meilleur de l’innovation associé au meilleur de la tradition

C’est l’association des dernières avancées techniques et de l’héritage des techniques traditionnelles qui permet de produire des vins Macán de qualité. Dans les vignobles, l’équipe de vignerons utilise des procédés traditionnels pour maintenir les raisins dans les meilleures conditions, en privilégiant les techniques de culture naturelle et le travail manuel.

Dans la bodega, les caractéristiques d’avant-garde permettent aux vignerons d’atteindre un excellent niveau de qualité, du transport des grappes au choix des matériaux en passant par le contrôle des températures tout au long du processus. L’architecture moderne contribue à préserver le raisin : parfaitement intégrée dans le paysage, la construction en pente permet aux vignerons d’exploiter la force de gravité pour manipuler les raisins sans les endommager.

La première récolte, en 2009, a permis de produire 69 000 bouteilles, qui ont été écoulées en quelques semaines à peine. La nouvelle bodega fera passer la production au niveau supérieur, avec des critères de qualité encore plus élevés. Dans les nouvelles installations, la production maximale a été fixée à 320 000 bouteilles.

Un symbole de l’approche unique du groupe Edmond de Rothschild

Macán reflète la stratégie mise en place par Ariane de Rothschild au sein des activités financières et non financières du groupe Edmond de Rothschild : repousser toujours plus loin les limites de l’innovation, combiner la performance avec les placements à long terme et réinventer le modèle d’affaires traditionnel.

La Baronne a toujours considéré les activités non financières de sa famille comme un laboratoire d’innovation entrepreneuriale pour le Groupe. C’est ainsi qu’elle est parvenue à en faire des activités prospères : depuis décembre 2016, les domaines viticoles, les hôtels, les restaurants et les exploitations agricoles sont réunis sous une seule entité appelée  Edmond de Rothschild Heritage, représentative d’une nouvelle stratégie internationale et cohérente.
 

  • Investissement de €22 millions pour construire la bodega
  • 130 vignobles répartis sur 120 hectares, acquis un à un pendant 13 ans
  • Importation des techniques de vinification bordelaises dans la Rioja
  • Une bodega innovante, aux critères de qualité rigoureux, pour des capacités de production améliorées