Comment aborder les marchés obligataires en 2018 ?

Interview expert - 11/01/2018

Les marchés obligataires sont dans l’ensemble relativement chers et ce pour de bonnes raisons : les fondamentaux sont excellents et les politiques monétaires restent accommodantes. La prudence est donc de mise même si des opportunités persistent notamment sur le crédit en Europe. Le risque de remontée des taux doit être abordé de façon active et flexible pour devenir une opportunité.

Interview de Guillaume Rigeade, Gérant Allocation d’Actifs et Dettes Souveraines, Edmond de Rothschild Asset Management