Edmond de Rothschild Investment Partners acquiert le Groupe Sarawak, spécialisé dans la force de vente externalisée et la gestion d’opérations promotionnelles

Communiqué de presse - 11/07/2017

CABESTAN Capital 2, géré par l’équipe Small Caps d’Edmond de Rothschild Investment Partners, reprend le Groupe Sarawak à Alliance Entreprendre et ACG Management. L’équipe de direction, emmenée par Guy Maindiaux, réinvestit aux côtés du fonds majoritaire.

Le Groupe Sarawak est un acteur français de premier plan de la force de vente externalisée et de la gestion d’opérations promotionnelles, à destination de clients de la grande consommation, sur des circuits de distribution BtoB et BtoC. Fondé en 1999 et repris en 2006 par Guy Maindiaux, Sarawak a connu un parcours de croissance forte, rentable et pérenne, en construisant un portefeuille de clients composé majoritairement de marques de premier rang de produits de grande consommation. La société s’appuie sur une organisation rigoureuse et performante ainsi que sur une politique de formation exigeante pour ses salariés. Le groupe emploie plus de 300 personnes, et a réalisé 18 M€ de chiffre d’affaires en 2016-2017.

Le projet de développement du groupe est basé sur la consolidation de son portefeuille clients, et sur le développement européen, notamment par croissance externe.

 Guy Maindiaux, Président du Groupe Sarawak : « Nous sommes heureux d’entamer une nouvelle phase de croissance avec l’entrée au capital d’Edmond de Rothschild Investment Partners. Sarawak souhaite se donner les moyens d’une ambition internationale : notre nouveau partenaire est en mesure de nous accompagner financièrement et techniquement dans la consolidation de notre marché, notamment à l’échelle européenne. »

Alexandre Foulon, Directeur Associé chez Edmond de Rothschild Investment Partners : « Guy Maindiaux et son équipe ont démontré la pertinence du positionnement commercial de Sarawak, et nous souhaitons désormais dupliquer le modèle dans les pays limitrophes. Dans un contexte de forte tendance à l’externalisation, les grands comptes souhaitent désormais rationaliser leur panel de prestataires européens. »

L’opération enregistre la sortie totale d’Alliance Entreprendre et d’ACG Management. Son financement est complété par une dette senior arrangée par Banque Populaire Rives de Paris.

Pour plus d’informations : http://www.sarawak.fr/