Résultats consolidés de Edmond de Rothschild (Suisse) S.A. au 31 décembre 2015: une année de collecte record

Informations financières - 09/03/2016

- Collecte nette record de CHF +8,2 milliards, soit +7,2% sur l’année, illustrant le dynamisme commercial d’Edmond de Rothschild (Suisse) S.A. - Avoirs sous gestion en hausse de 4,9 % à CHF 114,8 milliards. Ceci, dans un environnement de taux d’intérêts négatifs, d’effets de change défavorables et de pression sur les marges. - Bénéfice net consolidé à CHF 56 millions avec un dividende proposé de CHF 49.5 millions. - Situation financière robuste avec un ratio de solvabilité de 31%, largement au-dessus du minimum légal de 12 %, et excédent de fonds propres de près de CHF 700 millions. Ces chiffres tiennent compte de l’accord avec le DOJ dans le cadre du « Swiss Bank Program ».

Porté par la pertinence et l’innovation de son offre et de ses produits, les hausses de collectes de l’ensemble de ses métiers et le renforcement de ses équipes, Edmond de Rothschild (Suisse) S.A. enregistre, en 2015, une collecte nette de plus de CHF +8,2 milliards. Au 31 décembre 2015, les avoirs sous gestion atteignent ainsi CHF 114,8 milliards, contre CHF 109,5 milliards fin 2014. Hors effet de périmètre (CHF +4,2 milliards d’effet périmètre avec l’intégration partielle de la gestion des gammes Currency Overlay et Quam par les équipes de gestion du UK) et impact des devises, les avoirs administrés progressent de + 5,2 % sur l’ensemble de l’exercice.


Les revenus restent stables (-3%) et atteignent CHF 637,6 millions, portés notamment par le maintien du niveau des commissions sur encours. Les charges sont, elles aussi, stables (-1,8%) et s’établissent à CHF 513,8 millions, reflétant à la fois l’appréciation du franc suisse et le développement de nos activités.


Le bénéfice brut s’établit à CHF 123,8 millions avec une baisse contenue, pour un bénéfice net consolidé en baisse (-11 %), pour atteindre CHF 56 millions, contre CHF 63 millions au 31 décembre 2014, conséquences des conditions de marché particulièrement difficiles durant le second semestre.


UNE SITUATION FINANCIÈRE ROBUSTE
Edmond de Rothschild (Suisse) S.A. continue de bénéficier d’un bilan solide et liquide qui, associé à une gestion conservatrice du risque, permet d’afficher un ratio de solvabilité consolidé de 31 % à fin décembre 2015, largement au-dessus du minimum légal (12 %), reflétant un excédent de fonds propres de près de CHF 700 millions.


Emmanuel Fievet, Directeur général de Edmond de Rothschild (Suisse) S.A., a déclaré : « Nous avons connu une année record en terme de collecte nette, qui nous a permis de faire progresser nos avoirs sous gestion de près de 5% à CHF 115 milliards. Ces résultats 2015 sont le reflet du dynamisme et de l’engagement de l’ensemble de nos équipes pour adapter et développer davantage notre modèle d’affaires. Nous nous sommes concentrés sur l’amélioration de nos offres clients et le renforcement de nos services, pour préserver et faire fructifier davantage le patrimoine de nos clients. Dans un environnement de plus en plus volatil et incertain, l’importance de la relation personnalisée et la valeur du conseil impartial et indépendant n’ont jamais été aussi pertinent. C’est ce qui anime les équipes de Edmond de Rothschild tous les jours. Grâce à la solidité, à l’engagement et à la vision long terme de notre actionnariat familial, nous continuons d’investir dans l’avenir pour nos clients et nos équipes. »


« Nos résultats financiers le démontrent sur nos différentes géographies : nous sommes solides, animés par cet esprit de conquête et collectivement mobilisés sur le développement de nos affaires, engagés dans les efforts requis par notre modernisation. 2016 sera une année riche en ambitions et en défis. Nous devrons notamment faire face à une année qui continuera à être mouvementée en raison de la volatilité élevée des marchés.» précise Ariane de Rothschild, Présidente du Comité Exécutif du Groupe.


PERSPECTIVES 2016
Dans cet environnement géopolitique, économique et boursier très volatil, la prudence reste de mise pour l’exercice 2016. Nous devons rester vigilants et continuer à nous adapter à un environnement très changeant. Le lancement du projet de changement de plateforme informatique est également prioritaire pour optimiser nos métiers et nos services.


Fort de notre actionnariat familial, d’un bilan sain et solide, notre quête de l’excellence, notre vision du capitalisme responsable, nos valeurs humaines et notre engagement à long terme doivent nous permettre de relever les défis de 2016 et de convertir ces opportunités en création de valeur pour nos clients et pour Edmond de Rothschild (Suisse) S.A.

 

CONSEIL D’ADMINISTRATION
Lors de la séance du 9 mars 2016, le Conseil d’Administration de Edmond de Rothschild (Suisse) S.A. a pris connaissance de la décision de E. Trevor Salathé de ne pas solliciter le renouvellement de son mandat qui arrivera à terme lors de la prochaine Assemblée Générale, le 28 avril 2016. « Je remercie chaleureusement Trevor Salathé qui nous a accompagné pendant toutes ces années avec une implication sans faille. Sa sagesse et son expertise ont apporté une contribution forte à notre Groupe. » a déclaré Benjamin de Rothschild.


Le Conseil d’Administration proposera lors de l’Assemblée Générale d’élire un nouvel administrateur en la personne de Tobias Guldimann*.
* Sous réserve d’approbation de la FINMA

Elément complémentaire