​​

Les temps de l'investissement durable

Groupe - 18.01.2016

Découvrez l’interview d’Ariane de Rothschild dans Work, le supplément de l’Agefi Suisse, dans lequel elle partage sa visions des investissements qui « contribuent à un projet pour la société »

​L'univers financier semble soumis à la tyrannie de l'instantané. Rythmé par les résultats quotidiens, mensuels, trimestriels, annuels, il est souvent fait de décisions rapides pour des gains immédiats dans un horizon court-termiste. L'activité financière ne se limite toutefois pas à cette approche réductive. Pour qui se préoccupe d'impact social et de durabilité, les rythmes sont tout autres. «Nous ne pourrons accompagner la croissance qu'aussi longtemps que nous privilégions une vision à long terme au détriment d'un calcul uniquement à court terme» déclare Ariane de Rothschild, présidente du Comité exécutif du groupe Edmond de Rothschild dans un entretien publié aujourd'hui dans WORK, notre magazine des femmes dans l'économie consacré au temps de la décision. Stratégie, tactique, gouvernance de crise, selon le contexte, la prise de décision répond à des représentations différentes du temps. Un thème exploré avec Nathalie Kosciusko-Morizet, députée de l'Essonne, Anne Richards, CIO d'Aberdeen Asset Management, Maria Luisa Silva, directrice du PNUD à Genève, Valeria Gontareva, gouverneur de la Banque centrale d'Ukraine, Véronique Nebel, responsable de la règlementation chez HSBC Private Bank, Chantal Koller, directrice de Novagraaf en Suisse et Anja Wyden Guelpa, chancelière de l'Etat de Genève.