​​

Hebdomadaire d’Économie du 26 janvier 2015

Regards et perspectives économiques - 27.01.2015

Les principaux événements et indicateurs économiques de la semaine.

Faut-il miser sur le noir ou le vert ?

En sept mois, le prix du baril d’or noir a reculé de 60%, pour passer de 115 à 45 dollars. Cet ajustement s’est fait de concert avec l’ascension du billet vert. En effet, au cours de la même période, le dollar américain a progressé de quelque 25%.

Habituellement, les marchés financiers n’évoluent pas en ligne droite. Même les tendances les plus marquées finissent toujours par se briser, ne serait-ce que temporairement. Au stade actuel, nous recommandons la plus grande prudence aux investisseurs qui possèdent des positions vendeuses de pétrole et/ou acheteuses de dollars. Nous préférons clairement miser sur le noir que sur le vert, au cours des prochaines semaines.(...)

La BCE agit par désespoir

Tout le monde attendait avec impatience la décision de la Banque Centrale Européenne (BCE). Et… elle l’a prise. La création monétaire est en phase d’accélération, via un quantitative easing de grande ampleur. Que faut-il retenir de ce comité de politique monétaire ?

En plus des obligations adossées à des actifs, covered bonds et asset-backed securities, la BCE achètera désormais des obligations souveraines des pays de la Zone Euro. Il s’agit du plus grand segment au sein du marché obligataire, plus de 6'500 milliards d’euros. (...)