​​

Hebdomadaire d’Économie du 8 juin 2015

Regards et perspectives économiques - 09.06.2015

Les principaux événements et indicateurs économiques de la semaine.

Les élections pèsent sur les actifs turcs
 

En Turquie, les résultats électoraux s’apparentent à un revers pour le parti AK de M. Erdogan qui perd une majorité absolue au Parlement vieille de 13 ans. Dans un pays dont 20% de la population est d’origine kurde, le parti pro-kurde HDP dépasse le seuil de 10% des voix nécessaires afin d’être représenté au Parlement. La formation d’une coalition gouvernementale doit maintenant s’opérer endéans les 45 jours auquel cas M. Erdogan pourra dissoudre l’Assemblée Nationale et appeler à des élections législatives anticipées. Sachant que les trois principaux partis de l’opposition ont rejeté l’idée d’une coalition avec l’AK, les incertitudes politiques et l’instabilité économique ainsi créées devraient continuer de peser sur les actifs turcs. (...)

Moral d’acier et tête de bois

Intrinsèquement, les marchés actions progressent en ligne avec la croissance économique. L’amélioration de la conjoncture permet aux entreprises cotées d’accroître leurs bénéfices et, in fine, leur valeur boursière. Ce mouvement se fait en tendance, puisque les variations du niveau de confiance des investisseurs génèrent de la volatilité. En effet, les niveaux de valorisation qui y sont associés, les multiples, fluctuent fortement à court terme. (...)

Feu vert pour Janet Yellen

Les créations de postes non-agricoles du mois passé sont ressorties à 280'000, nettement au-dessus des attentes des principaux économistes de marché.

Contrairement aux chiffres du début d’année, négativement impactés par les conditions climatiques hivernales, ceux du mois de mai retrouvent leur tendance, à savoir plus de 250’000 par mois. La légère hausse du taux de chômage, de 5.4% à 5.5%, n'est pas inquiétante dans la mesure où elle reflète la hausse du taux de participation, de 62.8% à 62.9%. Il ne fait désormais plus aucun doute que les conditions observées sur le marché du travail ne cessent de s'améliorer et que le rythme d’activité s’accélère progressivement aux États-Unis. (...)

Les indices PMI sont contrastés

Ce début juin s’est accompagné de la publication par HSBC des indices de directeurs d’achat – les biens connus « Purchasing Managers’ Index » ou PMI – pour les principales économies émergentes. S’il est bien établi que les économies émergentes forment un ensemble hétérogène réagissant de manière distinctive aux variations de dynamiques économiques, les indices PMI n’échappent pas à la règle et offrent des lectures très contrastées selon le pays considéré. A elles seules, les quatre principales nations émergentes illustrent à merveille cette diversité. (...)