​​

Hebdomadaire d’Économie du 03 août 2015

Regards et perspectives économiques - 03.08.2015

Les principaux événements et indicateurs économiques de la semaine.

Grèce : Quelles sont les conséquences du « Grexiste » ?

Le point culminant de la crise grecque semble derrière nous. Pour la première fois, les décideurs politiques, c’est-à-dire les Chefs d’Etat et de gouvernement, et pas seulement les gouverneurs de la Banque Centrale Européenne (BCE), ont fait le choix volontaire de maintenir la Grèce au sein de l’Union Monétaire. Ils ont accepté, sous condition de réformes, un accord ouvrant la voie à un nouveau plan d’aide financière. Pour autant, les problèmes ne vont pas se résoudre par enchantement. (...)

Marchés : Les leçons du FOMC.

Les commentaires échangés à l’issue du Federal Open Market Committee (FOMC) de la Fed s’inscrivent en ligne avec notre scénario macroéconomique d’une trajectoire de croissance soutenue aux Etats-Unis s’accompagnant d’une consommation privée forte. Les termes employés par les instances monétaires américaines laissent sous-entendre un relèvement rapproché des taux directeurs en raison de la bonne tenue des indicateurs d’emploi et ce, même si la croissance des salaires n’est pas ressortie aussi forte qu’attendue. (...)

Etats-Unis : Pourquoi la dette n’inquiète pas les investisseurs.

Comment les Etats-Unis parviennent-ils à attirer la confiance des investisseurs du monde entier alors qu’ils affichent la plus grande dette publique au monde avec USD 18.000 milliards? Alors que celle-ci devrait augmenter de 3.5% par an en moyenne jusqu’en 2025, comment accèdent-ils aussi facilement à ces financements au moment où la dette des Européens inquiète? L’explication de  cette appétence des investisseurs internationaux pour les obligations du Trésor américain se trouve dans l’analyse de la soutenabilité de la dette. (...)