​​

Retrouvez la dernière édition de Stratégie d’Investissement

Stratégie d'investissement - 14.10.2016

Dans ce numéro de Stratégie d’Investissement, nos experts identifient au sein des classes d’actifs des thèmes et des expositions spécifiques qui devraient générer de la valeur.


Les banques centrales continuent à occuper le devant de la scène. L’interprétation des discours et communiqués des politiques monétaires influence positivement le sentiment général de marché envers les actifs financiers en général. Dans ce contexte, les récentes décisions de la Fed et de la Banque du Japon ne montrent pas de départ significatif des politiques accommodantes qui ont prévalu jusqu’ici. On ne change pas le fusil d’épaule, le thème « plus bas pour plus longtemps » reste d’actualité. De ce point de vue, l’environnement de marché est positif pour les actifs dits à risque tels que les actions et le crédit.

La diversification, ou plutôt une « diversification intelligente », est un élément clé pour protéger les portefeuilles et assurer leur progression, notamment dans un contexte de renforcement des corrélations positives entre les principales classes d’actifs. Plus que jamais, nous devons explorer en profondeur les différentes classes et sous-classes d’actifs pour découvrir les expositions les mieux adaptées. Cette approche a également l’avantage de stabiliser les portefeuilles.

Les éléments clés de notre Comité d’Investissement:

  • Les marchés financiers continuent d'être largement influencés par les banques centrales, notamment américaine et japonaise.
    Notre scénario d'investissement reste prudent et met l'accent sur une allocation équilibrée.
  • Nous prenons une approche constructive et tactique pour les actions à l'approche de la prochaine saison des résultats.
  • Le cycle de hausse des taux directeurs américains sera plus lent que prévu et limitera le potentiel de hausse du dollar.