PRINCIPAUX RISQUES D’INVESTISSEMENT : Ce fonds est noté en catégorie 3, en ligne avec la nature des titres et les zones géographiques présentées dans la rubrique «objectifs et politique d’investissement» du document d’informations clé pour l’investisseur (DICI). Les risques décrits ci-dessous ne sont pas limitatifs : il appartient aux investisseurs d’analyser le risque inhérent à chaque investissement et de se forger leur propre opinion. Risque de perte en capital : l’OPCVM ne bénéficie d’aucune garantie ni protection, il se peut donc que le capital initialement investi ne soit pas intégralement restitué même si les souscripteurs conservent les parts pendant la durée de placement recommandée. Risque de crédit : le risque principal, lié aux titres de créances et/ou d’instruments du marché monétaire tels que des bons du Trésor (BTF et BTAN), billets de trésorerie, certificats de dépôt est celui du défaut de l’émetteur, soit au non-paiement des intérêts et/ou du non remboursement du capital. Le risque de crédit est également lié à la dégradation d’un émetteur. L’attention du porteur est attirée sur le fait que la valeur liquidative de l’OPCVM est susceptible de varier à la baisse dans le cas où une perte totale serait enregistrée sur une opération suite à la défaillance d’une contrepartie. La présence de titres de créances en direct ou par l’intermédiaire d’OPC dans le portefeuille expose l’OPCVM aux effets de la variation de la qualité du crédit. Risque de crédit lié à l’investissement dans des titres spéculatifs : l’OPCVM peut investir dans des émissions de pays ou de sociétés notés dans la catégorie non « investment grade » à l’achat selon une agence de notation (notation inférieure à BBB- selon Standards & Poor’s ou toute autre notation équivalente attribuée par une autre agence indépendante ou bénéficiant d’une notation interne de la Société de Gestion équivalente) ou considérées comme équivalentes par la Société de Gestion. Ces émissions sont des titres dits spéculatifs pour lesquels le risque de défaillance des émetteurs est plus élevé. Cet OPCVM doit donc être considéré comme en partie spéculatif et s’adressant plus particulièrement à des investisseurs conscients des risques inhérents aux investissements dans ces titres. Ainsi, l’utilisation de titres « haut rendement / High Yield » (titres spéculatifs pour lesquels le risque de défaillance de l’émetteur est plus important) pourra entraîner un risque de baisse de la valeur liquidative plus important. Risque de taux : l’exposition à des produits de taux (titres de créances et instruments du marché monétaire) rend l’OPCVM sensible aux fluctuations des taux d’intérêt. Le risque de taux se traduit par une baisse éventuelle de la valeur du titre et donc de la valeur liquidative de l’OPCVM en cas de variation de la courbe des taux. Risque lié à l’investissement sur les marchés émergents : l’OPCVM pourra être exposé aux marchés émergents. Outre les risques propres à chacune des sociétés émettrices, des risques exogènes existent, plus particulièrement sur ces marchés. Par ailleurs, l’attention des investisseurs est attirée sur le fait que les conditions de fonctionnement et de surveillance de ces marchés peuvent s’écarter des standards prévalant sur les grandes places internationales. En conséquence, la détention éventuelle de ces titres peut augmenter le niveau de risque de portefeuille. Les mouvements de baisse de marché pouvant être plus marqués et plus rapides que dans les pays développés, la valeur liquidative pourra baisser plus fortement et plus rapidement enfin, les sociétés détenues en portefeuille peuvent avoir comme actionnaire un État.

Octobre 2019 : Document non contractuel. Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information. Avertissement : Le présent document est émis par Edmond de Rothschild Asset Management (France). Ce document n’a pas de valeur contractuelle, il est conçu exclusivement à des fins d’information. Toute reproduction ou utilisation de tout ou partie de son contenu est strictement interdite sans l’autorisation du Groupe Edmond de Rothschild. Les informations figurant dans ce document ne sauraient être assimilées à une offre ou une sollicitation de transaction dans une juridiction dans laquelle ladite offre ou sollicitation serait illégale ou dans laquelle la personne à l’origine de cette offre ou sollicitation n’est pas autorisée à agir. Ce document ne constitue pas et ne doit pas être interprété comme un conseil en investissement, un conseil fiscal ou juridique, ou une recommandation d’acheter, de vendre ou de continuer à détenir un investissement. EdRAM ne saurait être tenu responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement prise sur la base des informations figurant dans ce document. Ce document n’a pas été revu ou approuvé par un régulateur d’une quelconque juridiction. La réglementation concernant le mode de commercialisation d’un OPC varie en fonction des pays. Les OPC présentés peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation dans votre pays de résidence. Si vous avez le moindre doute sur votre capacité à souscrire dans cet OPC, nous vous invitons à vous rapprocher de votre conseiller habituel. Les données chiffrées, commentaires, projections, et autres éléments figurant dans cette présentation reflètent le sentiment d’EdRAM sur les marchés, leur évolution, compte tenu du contexte économique et des informations possédées à ce jour. Ils peuvent ne plus être pertinents au jour où l’investisseur en prend connaissance. Par conséquent, EdRAM ne saurait être tenu responsable de la qualité ou l’exactitude des informations et données économiques issues de tiers. Tout investissement comporte des risques spécifiques. Il est ainsi recommandé à l’investisseur de s’assurer de l’adéquation de tout investissement à sa situation personnelle en ayant recours le cas échéant à des conseils indépendants. De plus, il devra prendre connaissance du document d’information clé pour l’investisseur (DICI/KIID) et/ou tout autre document requis par la réglementation locale, remis avant toute souscription et disponibles sur le site http://funds.edram.com ou gratuitement sur simple demande. Les performances et les volatilités passées ne préjugent pas des performances et des volatilités futures et ne sont pas constantes dans le temps. Elles peuvent notamment être indépendamment affectées par l’évolution des taux de change. Les données de performance ne tiennent pas compte des commissions et frais perçus lors de l’émission et du rachat des parts ou actions de l’OPC. «Edmond de Rothschild Asset Management» ou «EdRAM» est le nom commercial des entités de gestion d’actifs (y compris les filiales et entités affiliées) du Groupe Edmond de Rothschild. Ce nom fait également référence à la division Asset Mangement du Groupe Edmond de Rothschild.

EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT (FRANCE) 47, rue du Faubourg Saint-Honoré, 75401 Paris Cedex 08. Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 11.033.769 euros - Numéro d’agrément AMF GP 04000015 - 332.652.536 R.C.S. Paris. Partenariats & Distribution : +33 (0)1 40 17 23 09, Institutionnels France : +33 (0)1 40 17 23 44. Développement International : +33 (0)1 40 17 27 04.