​​

Financer des solutions innovantes pour diminuer le recours aux énergies fossiles

Actualité - 04/02/2019

En participant au financement d’une centrale biomasse (énergie renouvelable) qui produit de l'électricité grâce à la vapeur d'eau dégagée par la combustion de matières végétales, notre plateforme de dette d’infrastructure contribue au développement de solutions énergétiques alternatives et à la transition énergétique.
 

En juillet 2009, le gouvernement anglais a approuvé le projet de construction de la centrale Tees Renewable Energy Plant avec pour objectif d’en faire la plus importante centrale biomasse d’Angleterre et de developper le recours aux énergies renouvelables afin de diminuer la dépendance aux énergies fossiles.

Afin de financer ce projet de £1200 millions, le groupe Macquarie et le fonds souverain danois PKA ont fait entre autre appel à notre plateforme de dette d’infrastructures parmi un club deal de porteurs chefs de file mandatés pour mettre en place le financement par la dette. Nous avons participé à hauteur de £55 millions à ce financement.

L’énergie biomasse est une alternative intéressante comme source d’énergie plus propre



Son développement participe également à la transition énergétique de façon efficace et à l’économie circulaire. Ce type d’énergie permet d’apporter une réponse à la raréfaction des ressources naturelles et limite la dépendance des pays développés aux énergies fossiles.

 Les centrales biomasses fonctionnent en quatre temps. La biomasse, des déchets de bois dans le cas de Teesside, est brûlée dans une chambre de combustion (1) ; en brûlant, elle dégage de la chaleur qui chauffe de l’eau et la transforme en vapeur envoyée vers des turbines (2) ; la vapeur fait tourner les turbines qui produisent de l’énergie ensuite transformée en courant électrique par un alternateur (3) ; à la sortie de la turbine, un partie de la vapeur est récupérée pour être utilisée pour le chauffage, créant ainsi un phénomène de cogénération (4).

La centrale Teesside devra bruler environ 1.1 million de tonnes de pellets de bois par an issues du recyclage de déchets principalement en Europe et aux Etats-Unis. Ce faisant elle génerera 299 megawatt d’électricité ce qui correspond environ à l’alimentation de 600 000 foyers et permettra de réduire de 1.2 million de tonnes par an les émissions de gaz à effet de serre au Royaume-Uni – soit 5.5% de l’objectif annuel fixé par le gouvernement anglais.

En plus de son aspect environnemental, ce projet présente également des bienfaits sociaux. Il implique la création de 100 emplois directs et permanents ainsi que 600 emplois liés à la construction de la centrale.

Ce projet emblématique pour notre plateforme de dette d’infrastructure marque bien notre ambition de participer au financement de solutions innovantes pour accélérer la transition énergétique et environnementale en Europe. Pour chacun de nos projets, nous restons en ligne avec notre engagement pour des investissements sociétaux et responsables en finançant l’économie reelle et le développement durable.

 

 

 

Document non contractuel exclusivement conçu à des fins d’information. Reproduction ou utilisation de son contenu strictement interdite sans l’autorisation du Groupe Edmond de Rothschild.
Tout investissement comporte des risques spécifiques. Ce document non contractuel est fourni à titre indicatif et ne saurait être assimilé à une offre d'achat ou de vente ou une activité de promotion au public de titres financiers à ses destinataires ou au public.
Document émis par : EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT (FRANCE) 47, rue du Faubourg Saint-Honoré, 75401 Paris Cedex 08. Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 11.033.769 euros. Numéro d’agrément AMF GP 04000015 - 332.652.536 R.C.S. Paris.