​​

Convertir les contraintes environnementales de financement en opportunités

Actualité - 25/03/2019

En développant un nouveau modèle intégré d’actifs environnementaux (recyclage, chaudières, stations d’épuration, etc.), notre stratégie de Private Equity spécialisée dans les infrastructures environnementales propose une solution innovante de gestion des ressources pour les industriels et collectivités locales.

Soutenue par une sensibilisation accrue du public aux questions environnementales (changement climatique, transition énergétique et économie circulaire) la gestion des ressources (eau, énergie, déchets) est devenue une question prioritaire tant pour les industriels, principaux utilisateurs en eau et en électricité, que pour les collectivités locales en Europe.

En 25 ans, l’Union Européenne a mis en place une série de lois visant à limiter la pollution industrielle. Ce nouveau cadre règlementaire relève le niveau des standards écologiques et environnementaux et impose plus de contrôles dans la gestion des ressources naturelles. On estime aujourd’hui que plus de 50'000 sites industriels en Europe seraient concernés. Par ailleurs, cette modernisation des municipalités et des industries nécessiterait un investissement de plus de 150 milliards d’euros.

Face à ces nouveaux besoins de renouvellement et, limités par des contraintes financières, les industriels et les collectivités ont de plus en plus tendance à externaliser la gestion de leurs infrastructures environnementales. On passe donc d’un modèle où chaque industriel détenait sa station d’épuration, sa chaudière, sa production d’eau à un modèle où un pôle d’industriels met en commun ses actifs pour une gestion des ressources par un opérateur global.

Si ces synergies permettent d’améliorer les performances techniques, elles contribuent également à  l’optimisation des  performances économiques. Il en résulte une meilleure compétitivité des industriels européens sur la scène internationale, contribuant à la création d’emplois et à une croissance économique durable.

 

 

 

 

Au-delà des économies d’échelle, cette nouvelle façon d’aborder la gestion des ressources, entraîne un bénéfice environnemental important. En déléguant à un seul et même acteur la gestion de l’eau, la production d’énergie et la valorisation des déchets, de véritables synergies permettant l’efficacité et la performance des installations deviennent possibles

En déléguant à un seul acteur la gestion de l’eau, la production d’énergie et la valorisation des déchets, de véritables synergies deviennent possibles



La mise en place d’une telle stratégie permet ainsi de contribuer au développement de l’économie circulaire en limitant la pression sur les ressources naturelles (grâce à une optimisation des processus industriels) et en réduisant les émissions de gaz à effet de serre avec le développement d’alternatives énergétiques renouvelables et  la valorisation les déchets.

Notre rôle chez Edmond de Rothschild est multiple, nous proposons un savoir-faire financier et industriel. Grâce à notre stratégie de Private Equity spécialisée dans les infrastructures environnementales , nous apportons les fonds propres nécessaires à la réalisation de ces nouveaux projets mais nous jouons également un rôle d’assembleur : nous participons à la sélection des technologies à mettre en place, au choix du constructeur et à celui de l’opérateur. Nous pallions ainsi le manque de capacités d’investissement des industriels et créons un nouveau modèle vertueux de financement des infrastructures européennes. En développant une telle stratégie, nous gérons le risque de construction et assurons par ailleurs de cash-flows stables sur le long-terme.

En concentrant nos efforts sur des actifs qui ont vocation à générer une valeur ajoutée environnementale à long terme - que ce soit par la production d’énergie renouvelable, la diminution des gaz à effet de serre, la valorisation des déchets ou encore la gestion de l’eau - nous cherchons à accompagner  la transition énergétique et environnementale et offrir une solution durable face aux défis climatiques.