L'Hebdo Eco du 11 février 2019

L'hebdo des économistes - 12/02/2019

A retenir cette semaine

L’oeil des économistes : La Banque d’Angleterre se montre bien moins optimiste qu’elle ne l’était jusque récemment 

Royaume-Uni

  • La banque d’Angleterre a fortement revu à la baisse ses prévisions de croissance du PIB…
  • … en raison du moindre dynamisme de la croissance mondiale…
  • … et surtout aussi des conséquences, plus importantes que ce qu’elle avait anticipé de l’incertitude liée au Brexit…
  • … sans que cela ne semble convaincre le Parlement et le gouvernement britannique d’accélérer leurs discussions pour trouver un accord

Focus BCE : Pourquoi à nouveau refinancer les banques ? 

  • Alors que la Banque Centrale Européenne vient d’interrompre, depuis le début de l’année 2019, ses achats nets d’actifs…
  • … M. Draghi a indiqué que la tenue de nouvelles opérations de refinancement pour le système bancaire était possible
  • Cela pourrait sembler contradictoire, mais ce soutien au système bancaire serait nécessaire, selon notre analyse, pour éviter un durcissement inopportun des conditions monétaires en zone euro
  • De nouvelles opérations de refinancement ne seraient cependant pas neutres pour les conditions financières en zone euro car :
    - elles pourraient induire un gonflement du bilan de la BCE au second semestre 2019
    - elles contribueraient, de fait, via l'augmentation du bilan de la BCE, à maintenir les rendements longs à un très bas niveau, en particulier en Allemagne
    - bien plus, elles limiteraient la capacité d'écartement des rendements obligataires, y compris souverains, au sein de la zone euro

 

Pour recevoir l’intégralité de cette publication et vous abonner, veuillez demander à votre contact habituel du groupe Edmond de Rothschild ou écrivez à macro-eco@edr.com