​​

L'Hebdo Eco du 18 septembre 2018

L'hebdo des économistes - 18/09/2018

À retenir cette semaine

L’œil des économistes : Aux États-Unis, les élections de mi-mandat approchent et l’inflation décélère, en zone euro la BCE conserve son cap

  • Aux États-Unis, à l’approche des Midterms le 6 novembre prochain, les sondages les plus récents indiquent une probabilité de 74.6% que les Démocrates remportent la majorité à la Chambre des représentants
  • Alors que les statistiques américaines continuent d’indiquer une bonne dynamique, l’inflation sous-jacente est retombée de 2.4% à 2.2% en août, notamment en raison d’une baisse des prix de l’habillement et des soins médicaux
  • En zone euro, la BCE a maintenu sa politique monétaire inchangée et conservé une tonalité de sa communication similaire à celle de juin 2018, comme nous l’anticipions

Focus Brexit : Quelles perspectives pour le Royaume-Uni ?

  • Le risque d’une sortie non ordonnée du Royaume-Uni de l’Union Européenne a augmenté : les négociations ne progressent pas depuis mars 2018 et les divergences relatives à la frontière irlandaise semblent irrésolubles
  • Par ailleurs, aucun des modèles d’accords commerciaux existants pour l’Union Européenne n’est susceptible de satisfaire les exigences des deux parties, ce qui maintient une incertitude forte pour les perspectives britanniques
  • Selon notre analyse, même en cas d’obtention d’un accord sur les conditions du Brexit, la croissance économique britannique décélèrerait en 2019
  • Une sortie sans accord impliquerait, elle, une récession, une chute de la livre de 15%, une forte hausse des rendements Gilt et une baisse des prix immobiliers résidentiels de 25 à 35% sur les trois prochaines années
  • L’effet d’une sortie sans accord serait, en revanche, limité sur l’activité en zone euro notamment grâce à la relocalisation d’une partie des activités de services financiers qui était jusqu’à présent domiciliée au Royaume-Uni

Pour recevoir l’intégralité de cette publication et vous abonner, veuillez demander à votre contact habituel du groupe Edmond de Rothschild ou écrivez à macro-eco@edr.com